fbpx

La betterave potagère : un délice doux et sucré

Catégorie de l'article:
Titre de l'article: La betterave potagère : un délice doux et sucré
Chapeau de l'article:

Sa saveur agréable, ses vertus rafraîchissantes, digestives et énergétiques, ainsi que sa bonne conservation hivernale en silos, doivent nous encourager à cultiver plus souvent la betterave potagère. La variété ‘Crapaudine’ est à choisir entre toutes pour ses qualités gustatives.

Le cycle biologique de la betterave potagère peut se résumer à trois phases.
A. la phase juvénile, depuis la levée jusqu’au stade vingt feuilles avec :
– une germination épigée en dix à quinze jours avec émission rapide de deux vraies feuilles. La racine s’enfonce dans le sol mais reste filiforme et il est donc important que le sol reste bien meuble ;
– la constitution de la rosette dotée de cinq à dix feuilles ;
– l’apparition des radicelles pendant l’achèvement de la rosette qui se composera d’une vingtaine de feuilles.
B. la phase de tubérisation commence à ce stade de la vingtaine de feuilles et s’accélère alors que l’émission de nouvelles feuilles ralentit. Cette période correspond à une augmentation rapide de la matière sèche et à des besoins plus importants en eau. Des températures supérieures à 28°C freinent la croissance et le développement de la couleur chez la betterave potagère.
C. la phase de reproduction évolue durant l’hiver et le printemps car la betterave est bisannuelle. Une vernalisation de 4 à 10°C pendant deux semaines suffisent à induire l’apparition de la hampe florale au printemps. L’hybridation est possible entre toutes les variétés des quatre groupes suivants : betterave potagère, bette épinard cicla et bette à cardes flavescens, betterave fourragère, betterave à sucre.

Auteur: Philippe Delwiche
Numéro de revue: 115
Page: 18

Pin It on Pinterest