fbpx

Bio vous avez dit Bio ?

Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Nos prisons sont en mauvais état, et cela ne date pas d’hier… La situation a de quoi interpeller chacun d’entre nous mais Nature & Progrès n’aurait sans doute jamais pris l’initiative d’ouvrir ce dossier si un projet d’extension ne menaçait aujourd’hui… des champs bio ! L’occasion est belle évidemment de susciter une réflexion approfondie sur la valeur inestimable de la terre agricole : un bien beaucoup plus précieux, à n’en pas douter, que nos concitoyens ne le pensent généralement…

Surpopulation, vétusté des équipements et manque d’accès aux services de base, notamment aux soins de santé : voilà les principaux griefs qui sont généralement faits aux prisons de notre pays. En juillet dernier, le Conseil de l’Europe a même mis en demeure l’Etat Belge de garantir les droits des détenus, lors de mouvements sociaux, par l’instauration d’un service minimum dans les prisons. Le Gouvernement fédéral s’emploie, bien sûr, à dénouer cet écheveau particulièrement complexe, notamment en construisant de nouveaux établissements pénitentiaires – Marche-en-Famenne, Leuze-en-Hainaut et prochainement Vresse-sur-Semois – et de nouvelles extensions à des sites, hélas, trop bien connus de notre population…

Auteur:
Dominique Parizel
Numéro de revue:
128
Page:
20
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

A l’initiative du ministre wallon de l’agriculture et de la ruralité, Benoit Lutgen, la Wallonie va se doter d’un vaste plan de développement de l’agriculture biologique pour les dix prochaines années. Une telle volonté est évidemment un signe de reconnaissance majeur pour cette forme d’agriculture qui ne cesse de croître dans notre région. Nature & Progrès veillera bien sûr à promouvoir, à cette occasion une bio de qualité et de proximité.

Auteur:
Norbert Buysse
Numéro de revue:
88
Page:
48
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Réchauffement climatique et effet de serre : Que peut faire l’agriculture ?

L’hypothèse d’un changement climatique dû à l’action de l’homme et induit par l’augmentation de la concentration atmosphérique en gaz à effet de serre (GES) fait l’objet d’un consensus quasi général dans la communauté scientifique internationale. Le désormais célèbre Protocole de Kyoto vise à limiter cette évolution dommageable. Contre toute attente, le monde agricole aura sans doute un rôle important à jouer dans sa mise en œuvre.

Auteur:
Vincent Gobbe
Numéro de revue:
40
Page:
36
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Coup dur pour tous les fidèles du salon Valériane, organisé par Nature & Progrès… Coup dur pour tous les bio de la première heure – et des suivantes – qui aiment s’y retrouver pour bavarder, manger ensemble, trinquer avec enthousiasme… et modération ! En 2020, vous le savez sans doute déjà, Valériane n’aura pas lieu ! Covid-19 et principe de précaution ne nous ont pas laissé d’autre choix. Pour notre santé en tout cas ; celle de la terre, bon, cela se discute…

 

Auteur:
Interview de Jean-Pierre Gabriel, président du Conseil d’administration de Nature & Progrès.

Propos recueillis par Dominique Parizel
Numéro de revue:
145
Page:
38
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

L’agriculture biologique existe depuis que l’homme cultive. Mais hélas, dans les années 50, les agriculteurs ont été tentés par le miroir aux alouettes de l’agriculture chimique. Les techniques de cette forme d’agriculture ont de graves limites : les doses d’engrais augmentent constamment et de nouveaux pesticides apparaissent pour réagir aux mutations des parasites, laissant aux générations futures la gestion des dégâts occasionnés à l’environnement.

Auteur:
Marc Fichers
Numéro de revue:
24
Page:
14
Catégorie de l'article:
Titre de l'article:
Chapeau de l'article:

Un souffle nouveau balaye les habitudes de consommation. Après avoir été limitée à la vente directe et aux magasins spécialisés, la production biologique, car c’est bien d’elle qu’il s’agit, s’installe dans les rayonnages même des grandes surfaces. Mais s’agit-il vraiment d’un progrès ? Et si oui, dans quelle mesure et quelles garanties peut espérer le consommateur ? Réflexions…

Auteur:
Marc Fichers
Numéro de revue:
17
Page:
32
Catégorie de l'article:
Titre de l'article:
Chapeau de l'article:

On y pensait depuis quelques temps déjà et les événements des derniers mois n’ont fait que nous renforcer dans cette idée : il était indispensable de descendre en France pour visiter les Biocoop. Accompagnés d’acteurs de la distribution bio proches de Nature & Progrès, nous avons rencontré un groupe hors du commun qui allie l’esprit coopératif et la volonté de développer la relation producteurs – consommateurs. La sélection des produits distribués, tous bio bien entendu, privilégie les circuits courts. Dans la plus parfaite transparence, cela va sans dire…

Auteur:
Marc Fichers
Numéro de revue:
34
Page:
41
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Le retour des moulins à meule de pierre (8)
A l’occasion du Oost-Vlaamse Molendag, activité provinciale annuelle (1), nous avons visité deux moulins des Ardennes Flamandes, situés dans le triangle Alost – Gand – Audenaerde. Le “MoulinTer Rijst”, un moulin tour – un des quatre moulins de la Commune de Herzele -, et le Zwalmmolen, moulin à eau de Munkzwalm. Nous nous sommes fermement promis d’y retourner car on y trouve des moulins de différents types et des meuniers accueillants et bien sympa…
Déjà le temps nous presse de rejoindre le Meetjesland, dans le triangle Gand – Terneuzen – Maldegem, pratiquement le long du canal de mer, vers l’embouchure de l’Escaut, là où circulent des navires de haute-mer important notamment les minerais de fer, à raison de septante mille tonnes par bateau. Destination : Sidmar, l’aciérie maritime de Zelzate. Nous y rejoignons en plein Ertvelde, un couple de bijoux, un autre “moulin tour” – een Bovenkruier – le Stenen molen et son moulin-manège !

Auteur:
Christine Piron et Jürg Schuppisser
Numéro de revue:
129
Page:
42
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Après des années de négociations, d’interpellations et de coups de gueule (voir, entre autres, l’article intitulé L’insoutenable légèreté des pesticides, dans La Petite Gazette n°33, de janvier/février 2002), le dossier des résidus de pesticides dans les produits bio semble enfin atterrir en douceur… et dans le sens voulu par Nature & Progrès ! Nous ne pouvons que nous en réjouir et trouver là un renforcement de la légitimité de notre action.

Auteur:
Bruno Valette
Numéro de revue:
53
Page:
38
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Manger bio, un atout décisif pour la santé ? Le bon sens nous pousse très souvent à répondre par un “oui” franc et résolu. Il suffit de penser à la quasi-absence de résidus de pesticides dans les aliments labellisés bio. La réponse mérite toutefois quelques nuances qu’il est bon de connaître pour éviter de sombrer dans la naïveté ou dans le dogme.

Manger bio, c’est prendre soin de sa santé. En Belgique comme ailleurs, pas un seul tenancier d’enseigne bio – sans parler du consommateur – ne serait prêt à remettre en question une telle affirmation. Ne parlons même pas des militants associatifs… Le problème est que, face aux sceptiques – il y en a dans tous les domaines… -, il faut parfois se barder de preuves ou, à tout le moins, d’indications scientifiques suffisamment probantes pour appuyer le propos. Et là, ça coince…

Auteur:
Par Philippe Lamotte
Numéro de revue:
141
Page:
40
Catégorie de l'article:
Titre de l'article:
Chapeau de l'article:

Récemment, Nature & Progrès Belgique organisait un voyage pour ses membres consommateurs et détaillants. Cette visite était pour eux une façon de découvrir la réalité de terrain des Biocoops, notamment au travers de deux exemples de la région lilloise, Saveurs & Saisons et Label Vie. C’est aussi l’occasion pour nous de décrire l’évolution de ce réseau né voici dix ans.

Auteur:
Didier Dillen
Numéro de revue:
7
Page:
37
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

L’article intitulé « Le bonheur est-il dans le plastique végétal ? », paru dans Valériane n°46, a provoqué une réaction, et non des moindres, celle de Jean-Guy Baudoin, de l’association Val Biom. Plus que jamais, il nous semble important de faire le point sur cette vision utopiste qui prétend, à terme, pallier par l’agriculture à l’épuisement des énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) de notre planète.

Auteur:
Marc Fichers
Numéro de revue:
49
Page:
44
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Les mots sont comme nos beaux habits : ils s’usent ! A trop les endosser, ils s’étirent et se déforment, perdent leur style et leurs couleurs… Les idées les plus prometteuses se prêtent ainsi, en fin de parcours, à d’imprévisibles détournements. Ainsi en va-t-il du vocable “circuit court” : aujourd’hui très apprécié de la grande distribution, ses couleurs d’origine, comme le chante Alain Souchon, sont souvent bien difficiles à faire revenir. Brève histoire d’un concept.

Auteur:
Dominique Parizel
Numéro de revue:
109
Page:
38
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Le consommateur wallon est toujours plus soucieux d’une alimentation locale et de qualité. Mais ceci n’est possible qu’à l’aide d’exploitations gérées en autonomie par des fermiers s’orientant vers une production de qualité. Hélas, celui qui travaille sur le champ est rarement le propriétaire du sol : 70% de la surface agricole wallonne sont, en effet, des terres mises à bail, celui-ci devant permettre un accès aisé à la terre pour ceux qui souhaitent la cultiver eux-mêmes et comme ils le souhaitent. Ce qui est souvent loin d’être la cas…

Le bail à ferme est donc au centre de toutes les critiques. Cette réalité juridique majeure a des racines historiques profondes : jadis, les fermiers avaient peu de garanties de pouvoir conserver dans le long terme une terre qu’ils cultivaient. Ils obtenaient, le plus souvent, des baux de neuf ans, difficilement reconductibles. Passés ces neuf ans, ils pouvaient se trouver dans l’obligation de recharger la charrette pour s’en aller chercher ailleurs une nouvelle ferme à cultiver. De telles conditions ne mettaient évidemment pas les agriculteurs dans de bonnes conditions pour être performants ; l’instabilité d’exploitation ne permettait pas d’envisager des investissements, en matériel notamment.

Auteur:
Marc Fichers et Dominique Parizel
Numéro de revue:
111
Page:
36
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

D’ici la fin de l’actuelle législature et les élections régionales de 2014, Carlo Di Antonio, ministre des Travaux publics, de l’Agriculture, de la Ruralité, de la Nature, de la Forêt et du Patrimoine, veut doter la Wallonie d’un Code wallon de l’Agriculture et de l’Horticulture, un texte fondateur qui définira l’avenir agricole wallon. Afin que ce Code soit un texte fédérateur, le ministre a souhaité la mise en place de différentes consultations citoyennes à travers la Wallonie. Nature & Progrès a apporté sa modeste pierre à l’édifice, le 16 janvier à Namur, en présence du ministre.

Auteur:
Dominique Parizel
Numéro de revue:
100
Page:
41
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

A l’heure où nous écrivons ces lignes, les producteurs laitiers épandent leur gagne-pain dans les champs pour tenter de se faire entendre. L’Europe, quant à elle, reste complètement sourde aux cris de détresse de ses propres producteurs, préférant les abandonner que de remettre en cause des orientations quelques peu douteuses en ces temps de crise systémique. Pour bien comprendre comment on en est arrivé à une telle situation, il importe de revenir en arrière…

Auteur:
Norbert Buysse
Numéro de revue:
80
Page:
38
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

« Au moment où la notion de qualité envahit notre vie quotidienne, les déficiences de l’approche officielle apparaissent de plus en plus nettement à la lumière des « affaires » récentes concernant l’alimentation. La vigilance citoyenne qui s’impose permettra sans doute l’émergence de méthodes nouvelles d’évaluation de la qualité, peu connues, mais à haut potentiel de contenu, comme la cristallisation sensible ou morphocristallisation. » Ainsi s’exprimait Marie-Françoise Tesson lors de sa conférence du 10 avril 2007.

Auteur:
Noëlle Leroy et Marie- Françoise Tesson
Numéro de revue:
66
Page:
30
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Par crainte du ridicule, par inconscience ou faute d’informations fiables, beaucoup d’agriculteurs conventionnels refusent d’associer leurs problèmes de santé à l’usage des pesticides et négligent de prendre les mesures de sécurité indispensables. En France, les cultivateurs malades qui acceptent de rompre la loi du silence sont cependant de plus en plus nombreux. Un phénomène qui pourrait faire tache d’huile…

Auteur:
Philippe Lamotte
Numéro de revue:
92
Page:
44
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

A l’occasion de cette seconde édition, nos fougueux compères de la cellule d’action MAP-FUGEA n’ont pas hésité à rentrer “dans le lard” des questions économiques. “Qu’est-ce-qui pourrait bien faire survivre les paysannes et les paysans en pleine économie de marché, hormis les primes ?” était une des questions fondatrices de la réflexion menant aux prix rémunérateurs… Pour aller plus loin, serait-il possible de se demander aussi “comment rendre la nourriture de qualité accessible à tout le monde ?”

Auteur:
Par Thomas Lauwers, pour la cellule qualité MAP/FUGEA
Numéro de revue:
105
Page:
53
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Rire, certes, mais aussi et avant tout pour interpeller les amateurs de produits sains et naturels sur les méthodes habituellement utilisées par les contrôleurs de l’AFSCA sur les marchés, dans les fermes, les fêtes locales… Et pourquoi pas sur le Salon Valériane à Namur ? On se souvient, après tout, qu’une opération de destruction y avait été effectuée par l’AFSCA voici quelques années sur les produits de Michel Pâque (voir Valériane n°56)…

Auteur:
Par Serge, Olivier et Philippe, paysans militants
Numéro de revue:
104
Page:
32
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Compte-rendu de nos rencontres en fermes

Se passer complètement de pesticides chimiques de synthèse en culture de céréales, est-ce réellement possible ? “Comment faire ? Les cultures vont-elles tomber malades ? Vont-elles subir des attaques ? Et que dire des rendements avec toutes les plantes indésirables qui vont pousser sans herbicide ?…” Les questions sont nombreuses mais les alternatives sont prêtes !

Nature & Progrès, soucieux de libérer la Wallonie des pesticides, pour le bien-être de tous, a organisé dix rencontres en ferme, au printemps dernier, pour montrer que des alternatives existent ! Eh oui, nous avons sillonné la Wallonie et sommes allés à la rencontre de seize agriculteurs qui vivent tous de leur exploitation, sans utiliser de pesticides. Et cela fonctionne ! Tous moissonnent leurs céréales et les vendent à bon prix. Leur ferme sont différentes, ainsi que leur manière de travailler : fermes en polyculture-élevage ou en grandes cultures, labour et non-labour, vaches et moutons – pâturage précoce de céréales -, etc. Néanmoins, tous y arrivent et ne reviendraient pas “en arrière” pour citer l’un d’eux qui se montrait très réticent au passage en bio, il y a cinq ans à peine…

Bernard Maus, de Rolley, témoigne et nous donne peut-être une partie de la solution : “il faut arrêter de penser en rendement et regarder la marge économique par hectare ; ici, à Rolley, nous faisons de très belles marges, notamment grâce aux cultures innovantes.”

Sans pesticides, les techniques préventives prévalent sur les techniques curatives, tel le désherbage mécanique qui vient en soutien. Nous allons donc en passer une série en revue ; pour avoir accès à l’ensemble des alternatives aux pesticides, en céréales, une brochure sera disponible en cette fin d’année à la librairie de Nature & Progrès. N’hésitez donc pas à nous contacter…

Auteur:
Par Frédérique Hellin
Numéro de revue:
140
Page:
31
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Dans notre numéro précédent, nous vous présentions, à l’occasion du salon Valériane, dix fromages bio de Wallonie. Voici à présent, pour compléter agréablement vos prochains plateaux, une demi-douzaine de délicieux fromages bio français qui ne vous laisseront pas indifférents.

Auteur:
Francis Giot
Numéro de revue:
32
Page:
32
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

L’agriculture biologique se veut une alternative crédible à l’ensemble des méthodes agricoles industrielles qui ont tant malmené l’environnement. Mais aujourd’hui, l’essor fulgurant de la bio et ses nouveaux impératifs commerciaux nous forcent souvent à considérer les choses sous un angle qui pervertit l’esprit des origines. Le consommateur formule une demande massive et nous pensons qu’il faut y répondre, coûte que coûte. Au risque de compromettre définitivement notre quête d’une agriculture idéale ? L’exemple de la culture hydroponique illustre parfaitement les risques de distorsion possibles…

Auteur:
Marc Fichers
Numéro de revue:
35
Page:
34
Catégorie de l'article:
Titre de l'article:
Chapeau de l'article:

On a beaucoup parlé d’OGM ces deux – trois dernières années, et même s’ils ont été un peu poussés hors de l’actualité par les frasques du Président américain et par les calamités qui se sont abattues sur certains pays, ils sont pourtant toujours bien là, et même de plus en plus présents.

Auteur:
Pierre Lemoine
Numéro de revue:
15
Page:
30
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

La frontière entre anciens et nouveaux blés est de plus en plus délicate à trouver à l’heure de la glutenophobie ambiante. Le gluten aurait changé, mais depuis quand (1) ? Et puis, est-ce le système immunitaire, l’étanchéité de la barrière intestinale, le déséquilibre de la flore intestinale qui deviennent toujours plus fragiles ? Ou est-ce la substance allergène qui a augmenté ? Ou sommes-nous face à une conjonction de différents points ? Quoi qu’il en soit, la situation est attristante, même lorsqu’on se met à chercher des alternatives et qu’on voit une large clientèle s’ouvrir aux blés anciens…

Aujourd’hui, cette situation est entérinée par cette simple mention “contient du gluten”. C’est un fait normalisé et dûment étiqueté. Tant de positions sont prises sur cette problématique gluten (2), tant d’initiatives commerciales homologuent le problème (3) qu’on en arrive à confondre la maladie coeliaque avec les allergies digestives…

Afin de permettre un classement des blés en anciens et nouveaux, il me semble utile de décrire d’abord deux critères en evoquant l’arbre généalogique du blé et le mode de sélection des semences de blé. Les changements culturaux, utilisés pour produire le blé, et technologiques, employés pour la panification, seront vus par ailleurs.

Auteur:
Marc Dewalque
Numéro de revue:
122
Page:
26
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Il n’existe pas plateau de fromage plus triste que celui qui ne comprend que des fromages industriels, au lait pasteurisé, voire stérilisé. Le véritable amateur de fromage préférera toujours un fromage bio, au lait cru, dont la saveur change avec les saisons… Un fromage dont il connaît le fabricant et le producteur laitier qui, bien souvent, ne sont qu’une seule et même personne.

Auteur:
Francis Giot
Numéro de revue:
31
Page:
43
Catégorie de l'article:
Titre de l'article:
Chapeau de l'article:

En février dernier, une enquête de Test-Achats révélait que certains miel bio contenaient des antibiotiques ! Avant d’entrer dans une polémiques sur les causes possibles d’une telle pollution, il nous a semble utile de préciser ce qu’impose, en bio, le cahier des charges européen sur le miel. Un prochain dossier de Valériane sera consacré aux producteurs de miel afin de vous faire découvrir d’autres façon de vivre la ruche. Vous l’avez compris, cet article concernera donc principalement un miel… industriel, quoi que bio !

Auteur:
Marc Fichers
Numéro de revue:
39
Page:
39
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Le jardinage n’a pas toujours été ce qu’il est aujourd’hui. Passant du statut de pur moyen de subsistance à celui d’affirmation d’un statut social, le jardin potager a toujours permis à ceux qui l’ont cultivé d’améliorer leur quotidien, voire de sortir de la précarité. Philippe Delwiche, vice-président de Nature & Progrès Belgique, a consacré tout un volume à l’évolution de nos potagers au fil des siècles. Nous lui avons posé quelques questions à ce sujet…

Auteur:
Dominique Parizel
Numéro de revue:
63
Page:
52
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Anciennes variétés et moulins Astrier chez Agribio

Vous le savez, le thème de votre salon Valériane 2009 sera « Du grain, du levain, du bon pain ». Après avoir détaillé, dans Valériane n°77, les incomparables mérites du pain au levain, nous remontons, à présent, la filière en direction du grain. Mais qu’est-ce encore que le bon grain ? Et qu’est-ce qui fait une bonne farine ? Petite visite à la coopérative Agribio qui prendra également une part active à l’occasion du salon Valériane

Auteur:
Dominique Parizel et Norbert Buysse
Numéro de revue:
78
Page:
26
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Durant l’été, le Parlement wallon s’est largement informé au sujet des Organismes génétiquement modifiés (OGM) ? Multinationales pro-OGM, scientifiques, administration et associations – dont Nature & Progrès Belgique – se succédèrent à la barre… Pourquoi ? Tout simplement parce qu’un projet de décret est à l’étude afin de réglementer la coexistence entre cultures OGM et cultures non OGM. La directive européenne 2001/18, dans son article 26 bis, prévoit, en effet, que chaque état membre doit établir, sur son territoire, des règles communes en matière de coexistence entre ces cultures. Que va-t-il se passer chez nous ?

Auteur:
Marc Fichers
Numéro de revue:
57
Page:
40
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Il s’appelle Eric Foort. Jardinier amateur, il a perdu la vue à l’âge de trente-huit ans, il y a seize ans maintenant. Bien connu du côté de Tangissart (Court-Saint-Etienne) où il avait créé un cercle horticole nommé Le potager de la nuit, Eric prodigue aujourd’hui ses conseils nature du côté de Nivelles où il a déménagé. Car les systèmes d’échanges qui permettent le contact avec ceux qui l’entourent sont primordiaux aux yeux de ce non-voyant…
“Je dois préciser que ma cécité n’est pas complète, dit d’emblée Eric Foort, car je distingue encore quand il fait noir ou quand il fait clair. Mon cercle horticole – Le potager de la nuit – qui était très connu du côté de Court-Saint-Etienne est malheureusement toujours en standby mais je suis ouvert aux collaborations éventuelles et prêt à tout recommencer là où la vie m’a transporté… J’avais rencontré quelqu’un qui ne se plaisait pas dans mon ancienne maison ; elle en avait trouvé une autre ici, à Petit-Roeulx-lez-Nivelles, avec un grand terrain parce qu’elle aimait aussi le jardinage. Mais, par la suite, cela n’a plus marché entre nous et il a fallu se séparer… Mais tout n’est pas négatif : j’avais neuf ares à Tangissart ; ici, j’en ai quarante-trois ! A la base, je suis collectionneur de tomates, dont j’ai plus de huit cents variétés différentes, et le but du cercle horticole était de sauvegarder cette biodiversité en faisant des plants à l’intention de ses membres…”

Auteur:
Dominique Parizel et Joël Biermant
Numéro de revue:
124
Page:
20
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Dans deux précédents numéros de votre revue préférée (le n°24, de juillet – août 2000, et le n°40, de mars – avril 2003), Nature & Progrès attirait votre attention sur la problématique de l’irradiation – souvent pudiquement appelée ionisation – d’aliments de consommation courante. Cette technique n’est évidemment pas sans danger et le consommateur est en droit de pouvoir décider clairement s’il souhaite ou non prendre le risque d’en ingérer.

Auteur:
Bruno Valette
Numéro de revue:
54
Page:
52
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Permettre à chaque homme de manger à sa faim est un grand défi pour l’humanité. Mais nourrir l’homme ne peut pas se faire à n’importe quelle condition. La production des aliments doit respecter totalement l’homme et de l’environnement, elle doit être pensée surtout dans un esprit de durabilité. Or la distribution des produits bio en grandes surfaces estompe certaines dimensions fondamentales de l’agriculture biologique pour tout focaliser sur le « bio-ingrédient ».

Auteur:
Marc Fichers
Numéro de revue:
25
Page:
36
Catégorie de l'article:
Titre de l'article:
Chapeau de l'article:

Bienvenue dans cette nouvelle rubrique ! Désormais vous trouverez à chaque fois un article qui vous dira tout, tout, pour faire de vous des champions de la bio. Pourquoi ? Nous avons constaté qu’il était encore très difficile pour le consommateur de comprendre le pourquoi de la bio et aussi le comment. Nous allons donc vous traduire les normes de contrôle, cahiers des charges, et autres annexes prodigieusement indigestes en un langage de tous les jours accessible à chacun. Alors, bonne lecture, et si vous avez des questions, remarques,… n’hésitez pas à nous en faire part.

Auteur:
Philippe Lebeau
Numéro de revue:
10
Page:
34
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Bienvenue dans cette rubrique ! Désormais, vous trouverez à chaque fois un article qui vous dira tout, tout, pour faire ce vous des champions de la bio. Pourquoi ? Nous avons constaté qu’il était encore très difficile pour le consommateur de comprendre le pourquoi de la bio et aussi le comment.
Nous allons donc vous traduire les normes de contrôle, cahiers des charges, et autres annexes prodigieusement indigestes en un langage de tous les jours, accessible à chacun.

Auteur:
Philippe Lebeau
Numéro de revue:
11
Page:
29

Pin It on Pinterest