fbpx

Gestion de l'eau

Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Au siècle prochain, l’approvisionnement en eau potable constituera un des défis majeurs pour l’humanité. Pas seulement pour les pays du Tiers Monde, mais aussi pour les nôtres. Gaspillée, polluée par les rejets chimiques de toute sorte, l’eau pure risque bien de devenir plus précieuse et plus rare que jamais. Face à ce défi qui nous concerne tous, Nature & progrès à décidé de lancer une nouvelle rubrique. Son but : cerner les critères qui font d’une eau, une eau bonne à boire, aborder les alternatives en matière de gestion ou d’épuration de l’eau, présenter les initiatives publiques ou privées, montrer les enjeux de la guerre de l’eau, ici et ailleurs… en un mot susciter le débat. Pour cette première édition, nous avons choisi de publier l’avis de Joseph Orszagh, professeur à l’université de Mons Belgique, sur un thème particulièrement controversé : la qualité de l’eau potable. D’autres textes sur le même sujet suivront dans nos prochains numéros.

Auteur: Joseph Orszàgh
Numéro de revue: 6
Page: 42
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Dans la première partie de cet article, Joseph Orszagh, partait d’une enquête menée par un magazine de consommateurs, pour mettre en garde contre l’amalgame que l’on tend à faire entre eau du robinet et eau bonne à boire. Son but est de montrer que l’eau de pluie constitue une alternative bien plus saine face à celle délivrée par les sociétés distributrices. Il précise ici ses arguments.

Auteur: Joseph Orszàgh
Numéro de revue: 7
Page: 42
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

En décembre 1992, notre pette famille s’installe à Havrenne, près de Rochefort. Notre habitation n’est pas raccordée aux égouts. Les eaux usées sont rejetées sans aucune épuration dans un ruisseau derrière la maison. En mai 1993, nous aménageons notre premier bassin de lagunage. Le bouche-à-oreille fonctionne bien et, quelques semaines plus tard, les premiers appels téléphoniques nous parviennent : « nous voudrions faire la même chose chez nous. »
En 1995, pour répondre à ces demandes, nous publions une brochure expliquant notre démarche, décrivant notre installation. Le 14 mars 1996, les statuts de l’asbl « Ecologie au quotidien » sont publiés au Moniteur. Mais entre-temps, la législation wallonne a changé, le lagunage est devenu… illégal. Notre motivation est décuplée. Des fonctionnaires de l’administration de l’eau viennent visiter notre installation. Dans quelques semaines, la législation sera modifiée et le lagunage autorisé au même titre que d’autres techniques pourtant bien moins performantes.

Auteur: Christian Heyden
Numéro de revue: 10
Page: 40
Catégorie de l'article:
Titre de l'article: Savez-vous que…
Chapeau de l'article:

Savez-vous que…

… En dépit de la pollution atmosphérique, l’eau de pluie est dix fois, cent fois, parfois mille fois moins polluée que les réserves d’eau exploitées par les sociétés distributrices ?
… Les techniques de traitement et de filtration domestiques préconisées pour l’eau de pluie sont plus perfectionnées que les techniques courantes utilisées pour purifier l’eau de distribution ?
… Pour le prix de la location d’un compteur d’eau, vous pouvez régulièrement faire vérifier par un laboratoire agréé la qualité de l’eau depluie que vous utilisez chez vous ?
… L’usage de loin le plus rationnel et le plus rentable de l’eau de pluie est d’en faire son eau de boisson ?
… La pluie qui tome sur les maisons d’habitation pourrait couvrir 80 % de la consommation dosmestique actuelle (100 % si l’on remplaçait les W-C par des toilettes sèches ?

Auteur: Joseph Orszàgh
Numéro de revue: 21
Page: 44

Pin It on Pinterest