Témoignage

Catégorie de l'article:
Titre de l'article: Aller en Afrique…
Chapeau de l'article:

L’Afrique… Ce n’est pas vraiment l’endroit auquel on pense pour passer ses vacances, à part, peut-être, quelques plages bien séparées du reste du continent. J’ai découvert l’Afrique voici quelque vingt-cinq ans, un peu par hasard car, moi qui avait bourlingué à travers l’Amérique et l’Asie, je ne me sentais pas attiré le moins du monde par le continent noir. Les préjugés à son encontre pullulaient : les gens y meurent de faim, on n’y est pas en sécurité, l’état de santé est déplorable, les Africains ne veulent pas travailler, le pays est sec et désolé, etc. Mais la curiosité était plus forte et j’y suis parti…

Mes explorations m’ont menées successivement au Sénégal, au Cameroun, puis au Togo où je me rends régulièrement maintenant depuis plus de cinq ans pour mener à bien un projet de reboisement médicinal avec un guérisseur. Le Togo est l’Afrique en raccourci. Sur un territoire à peine plus grand que la Suisse vivent cinq millions d’habitants appartenant à plus de quarante ethnies différentes. Le pays, particulièrement étroit, s’étend du nord au sud sur plus de cinq cents kilomètres. Le relief des Monts Togo, qui atteignent près de mille mètres d’altitude, accentue encore la diversité climatique. À l’origine, le Togo était couvert d’une végétation dense, forêt au sud, savane au nord. La culture sur brûlis, pratiquée depuis plusieurs milliers d’années, avait déjà largement entamé le manteau végétal. Mais depuis vingt ans, la destruction s’est terriblement accélérée…

Auteur: François Couplan
Numéro de revue: 108
Page: 42

Pin It on Pinterest