fbpx

Nouveaux OGM,
non aux OGM cachés

Nature & Progrès Belgique milite depuis de nombreuses années en faveur d’une agriculture exempte de pesticides de synthèse et respectueuse des écosystèmes. C’est donc dès le départ que nous nous sommes intéressés à la problématique des organismes génétiquement modifiés (OGM).

A la fin des années 90, les industries de la biotechnologie, souvent productrices de pesticides, ont voulu faire la promotion en agriculture des OGM décrits comme “produits miracles” pour réduire la faim dans le monde et l’utilisation de pesticides. De nombreux débats s’ensuivirent et une directive européenne fut adoptée en 2001 pour cadrer la dispersion de ces OGM dans l’environnement.

Après 20 ans d’utilisation, nous constatons que les OGM n’ont rien apporté à l’agriculture si ce n’est une dépendance accrue aux pesticides. À l’heure actuelle, le sujet est remis de plus belle sur la table par les partisans des nouveaux OGM. Ces OGM nouveaux sont produits par des techniques nouvelles qui seraient parfaitement maîtrisées et ils seraient encore plus miraculeux que les anciens. De plus, le lobby des biotechnologies œuvre à la déréglementation de ces nouveaux OGM.

Logo nouveaux OGM

Nature & Progrès Belgique s’y oppose, notamment en faisant état des arguments de scientifiques indépendants. Ces nouveaux OGM, à risques d’effets délétères sur la santé et l’environnement, ne doivent pas devenir des OGM « cachés » dans notre alimentation. Le citoyen doit avoir le droit de choisir ses aliments en toute connaissance de cause. Nous avons donc créé une toute nouvelle brochure vulgarisée sur le sujet.

Nos dernières actions

17-05-21 : réponse de Céline Tellier

Le dossier des nouveaux OGM entre dans sa phase critique puisque les Etats membres vont être consultés. En Belgique, c’est le niveau fédéral qui a la main. Mais il sera nécessaire que la Ministre wallonne de l’Environnement intervienne avec force dans ce dossier pour faire valoir les inquiétudes des citoyens wallons. En effet, si la compétence en matière d’autorisation est fédérale, les conséquences sont régionales. Ce sont nos campagnes et notre assiette qui seront pollués. A titre d’exemple, ces nouvelles techniques OGM permettront facilement de rendre un ray-grass résistant à un herbicide : la flore diversifiée disparaitra alors de nos prairies… une catastrophe pour les insectes et oiseaux.

En savoir plus

21-04-21 : réponse de Willy Borsus

Monsieur le Ministre Willy Borsus a répondu à notre courrier du 31-03-21 au sujet des nouveaux OGM. Nous le remercions pour sa réponse. Mais attention : il base son positionnement sur l’évaluation de la technique. Or, l’important n’est pas là mais bien dans ce que l’on en fait. En acceptant la technique, il ouvrira la porte aux OGM de Bayer résistants herbicide, brevetés et surtout non évalués. L’évaluation ne peut donc pas se limiter à la technique, elle doit être socio-économique.

En savoir plus

21-04-21 : courrier aux Députés

Courrier envoyé aux Députés belges du Parlement européen au sujet de l’importance du maintien de la réglementation des nouveaux OGM

En savoir plus

31-03-21 : courrier aux Ministres

Lettre ouverte envoyée aux Ministres régionaux et fédéraux (Environnement, Santé et Agriculture) suite à un courrier au Vice-Président de la Commission

En savoir plus

04-03-21 : réponse de David Clarinval

Voici la réponse du Ministre David Clarinval à notre demande de rencontre en vue de lui présenter nos arguments sur le dossier des nouveaux OGM

En savoir plus

08-02-21 : courrier au Ministre

Lettre envoyée au Ministre fédéral de l’Agriculture David Clarinval au sujet des nouvelles techniques de manipulation génétique

En savoir plus

27-01-21 : courrier au Ministre

Lettre envoyée au Ministre fédéral de l’Agriculture David Clarinval sur la question de la réglementation des nouveaux OGM

En savoir plus

17-09-20 : courrier à la Commission

Lettre envoyée à la Commissaire à la Santé et à la Sécurité alimentaire, Madame Kyriakides avec copie ministres fédéraux et régionaux

En savoir plus

02-09-20 : courrier aux Ministres

Lettre envoyée aux Ministres du Gouvernement fédéral intérimaire et aux Ministres régionaux à propos du forçage génétique

En savoir plus

01-09-20 : nos arguments

Publication de nos arguments pour une réglementation stricte et l’examen des avantages proclamés par le lobby des biotechnologies

En savoir plus

30-06-20 : lettre aux Ministres

Lettre envoyée aux Ministres de l’Environnement, Santé et Agriculture au sujet des nouveaux OGM, et plus précisément du forçage génétique

En savoir plus

Vous aussi, contactez le Ministre de votre choix !

En tant que citoyen engagé, participez à notre campagne et écrivez au Ministre de votre choix. Pour ce faire, téléchargez le courrier pré-rempli ci-dessous. Il fait état de manière résumée de la situation des nouveaux OGM et de la nécessité les garder sous la Directive 2001/18. Imprimez-le, adressez-le au Ministre sélectionné (voir liste et adresses) et postez-le ou déposez-le dans les bureaux de Nature & Progrès. Merci de nous tenir informés de la réponse reçue.

Les nouveaux OGM : une question citoyenne

Les nouveaux OGM : une question citoyenne

Découvrez une carte blanche réalisée par Nature & Progrès sur les nouveaux OGM. Nous dénonçons les conséquences d’une déréglementation de ces organismes soi-disant “produits miracles” sur l’environnement et la santé.

lire plus

Pour en savoir plus

12-05-21, FGU

Les techniques d’édition du génome (en particulier CRISPR/Cas) dans les cultures sont des sujets complexes et controversés. A travers cette vidéo en anglais, découvrez le fonctionnement et les risques associés aux ciseaux génétiques CRISPR/Cas.

Regarder la vidéo

02-04-21, EU Watchdog Radio

Dans l’émission “EU Watchdog Radio”, nous plongeons dans les tactiques secrètes de lobbying utilisées par l’industrie de biotechnologie pour obtenir une nouvelle génération d’OGM déréglementés dans l’agriculture.

Ecouter le podcast

29-03-21, La Libre Belgique

Nouveaux OGM : nous réclamons un débat citoyen. Car si le bénéfice des OGM revient aux firmes semencières et de pesticides, le coût est pour l’environnement (danger de pollution) et le consommateur (risque pour la santé).

Lire l’article abonné / non abonné

29-03-21, La Libre Belgique

Le VIB étend ses tentacules dans tous les organes de lobby à vocation de dérégulation des nouveaux OGM et dans les organes de concertation. Il conseille les administrations fédérales au nom de la Science.

Lire l’article abonné / non abonné

04-03-21, Friends of the Earth

Voilà le rapport d’une enquête de FoE qui prouve à quel point l’industrie des biotechnologies et ses alliés ont aidé la DG santé à réécrire les règles en matière d’OGM dans le cadre de l’étude à publier le 30-04-2021.

Lire l’article

06-02-21, RTBF

” Stoppons la libéralisation masquée des OGM ! “, voilà ce qu’écrivent quatre professeurs de la VUB et de l’ULB. Il est temps de poser des questions gênantes sur la recherche, l’innovation et le développement.

Lire l’article

Nous soutenir de différentes manières

Nature & Progrès est soutenue par des milliers de membres en Wallonie et à Bruxelles.
Cette communauté active et qui partage nos valeurs nous donne plus de poids dans nos actions quotidienne.
Envie d’y prendre part également ?