fbpx

Ecobioconstruction

Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Depuis notre numéro 119, nous vous informons pas à pas sur l’évolution du projet Ma maison locale. Voici donc la maison telle que vous pourrez la voir au salon Valériane. Ses parois sont constituées d’un assemblage de différents matériaux dans le but de montrer qu’il est possible de construire entièrement, avec eux, une véritable maison locale. Seule la technique de construction doi être adaptée au matériau choisi…

Nous n’avons donc pas fait le choix de construire uniquement en bois, en paille ou en blocs de chaux-chanvre, en ne montrant ainsi qu’une seule technique au candidat bâtisseur. Nous avons fait le choix de la maison patchwork qui a l’avantage de montrer plusieurs techniques et différents matériaux. Le visiteur aura donc, devant lui, un éventail de matériaux avec le choix des techniques appropriés. Peut-être optera-t-il, à son tour, pour une solution patchwork… Nous abordons aussi, dans ce numéro, la présentation des techniques de montage des blocs chaux-chanvre et la pose des enduits de finition en argile. Nous vous invitons à faire la connaissance de trois autres partenaires qui ont permis l’élaboration de notre “maison locale”.

Auteur:
Hamadou Kandé
Numéro de revue:
121
Page:
55
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Tout au long de cette année, votre revue Valériane vous a informés de l’évolution du projet “Ma maison locale”, en vous invitant à venir la visiter au salon Valériane, ainsi quà l’Aubépine à Arlon. A ces occasdions, l’intérêt du public fut manifeste et les visites de la maison ont permis d’échanger sur le concept et sur ses avantages, ce qui était bien notre but principal. A travers ce projet, Nature & Progrès a pu montrer concrètement ses options pour l’accès de tous à un habitat sain…

Quelles sont ces options ? Revoir, tout d’abord, notre mode de construction en faisant appel aux matériaux locaux et écologiques, retrouver ensuite les savoir- faire locaux et remettre enfin au goût du jour l’approche sociale – c’est-à-dire resocialiser l’acte de construire en faisant appel au cercle des amis et des voisins -, comme cela se faisait par le passé. Notre projet a démontré que l’union des forces des différents acteurs engendre une intelligence collective qui favorise l’émergence de solutions novatrices.

L’intérêt manifesté par le public encourage Nature & Progrès à approfondir cette expérience et à structurer plus encore les partenaires autour de l’essentiel. Tous se sont accordés à poursuivre la dynamique, l’année prochaine, en invitant d’autres acteurs à les rejoindre et en rajoutant de nouvelles thématiques. L’heure est donc à la mobilisation pour trouver la voie qui mènera notre concitoyens vers un habitat plus sain et plus respectueux de l’environnement…

Auteur:
Hamadou Kandé
Numéro de revue:
122
Page:
45
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Avec son entreprise, la SCOP – Société coopérative et participative – Inventerre située dans la région de Toulouse, Alain Marcom construit des maisons en terre-paille depuis plus de vingt ans déjà. Très engagé, il a activement participé au développement de cette technique en France et est d’ailleurs l’auteur de Construire en terre-paille, un ouvrage paru aux éditions Terre Vivante. Nous l’avons rencontré…

Auteur:
Dominique Parizel et Hamadou Kandé
Numéro de revue:
98
Page:
53
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Rudolf Steiner, promoteur entre autres d’une pédagogie spécifique, portait sur l’école une vision globale. Dans son esprit, l’architecture des classes se devait d’accompagner le développement de l’enfant. En voici un exemple avec l’école Steiner de Lier, près d’Anvers.

Auteur:
Christiane Hoornaert
Numéro de revue:
3
Page:
43
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Un crowdfunding très encourageant vient de donner à l’asbl B.A. Bois – que vous avez pu rencontrer lors du dernier salon Valériane – les moyens de pouvoir enfin fonctionner dans le cadre qui lui convient. C’est une belle réussite pour cette association qui offre aujourd’hui des garanties techniques sérieuses à tous ceux qui veulent tenter l’aventure de l’habitat léger. Rencontre avec Nicolas Van Moer…

La tiny house s’avance comme un des plus fiers symboles de l’habitat léger mais le risque est, aujourd’hui, de trouver sur le marché des réalisations d’origine incertaine, faites avec des matériaux pas du tout écologiques, des produits finis écoulés tels quels sans la moindre information prodiguée au futur habitant. Imposer un minimum de critères éthiques et de transparence au business en développement de l’habitat léger ne sera donc pas superflu et la tiny house, pour ne parler que d’elle, sera immanquablement appelée à faire un jour toute la clarté sur les matériaux qui la composent…

Fidèle à ses principes généraux d’autoproduction – son propre jardin, son propre habitat… -, Nature & Progrès a donc tout naturellement cherché à savoir quels acteurs voyaient dans le léger un facteur d’émancipation sociale de l’habitant plutôt qu’un ordinaire marché de “clé sur porte”. Nous nous sommes donc tournés vers l’asbl B.A. Bois, déjà très active lors du dernier salon Valériane. A ses yeux, point de qualité possible de l’habitat sans une formation adéquate de l’habitant par le biais de l’auto-construction.

“Les heures passées par l’auto-constructeur sur son propre projet n’entrent évidemment jamais dans un budget, explique d’emblée Nicolas Van Moer, mais si ces heures sont budgétairement neutres, c’est aussi parce que, dans notre esprit, nous les comptons comme du temps passé à se former. Or, en général, les gens acceptent toujours de payer pour apprendre. Nous, nous leur proposons d’être formés en travaillant à leur propre habitation…”

Auteur:
Par Dominique Parizel et Hamadou Kandé
Numéro de revue:
141
Page:
48
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Le bardage est un peau, une protection posée sur une structure déjà existante, qu’il s’agisse d’un mur ou d’une ossature en bois, par exemple. Le bardage peut être réalisé en ardoises, comme c’est souvent le cas sur un mur de briques ; toutefois, nous ne saurions trop vous vanter les mérites des bardages en bois qui donnent à la construction un caractère chaud et vivant.

Auteur:
Dominique Parizel
Numéro de revue:
44
Page:
46
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Rencontre avec Bernard Deprez, professeur d’architecture à l’Université libre de Bruxelles (ULB) et rédacteur en chef du trimestriel “be.passive”.

Le passif cartonne en Belgique qui, pour une fois, n’est pas dans la queue du peloton, dans une matière relative à l’énergie et à l’environnement. Il n’en reste pas moins que ses acteurs ont parfois du mal à convaincre le public et les professionnels du bâtiment. Valériane a rencontré l’une de ses chevilles ouvrières. Objectif : tenter d’esquisser l’avenir du secteur et ses points communs avec la construction écologique.

Auteur:
Philippe Lamotte
Numéro de revue:
112
Page:
48
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Est-il possible de se chauffer sainement et proprement en protégeant l’équilibre climatique de notre terre ? Bref, pouvons-nous chauffer nos maisons tout en nous faisant du bien ? Bien sûr. Cet article (qui fait suite à l’article intitulé « L’éco-bioclimatique : un concept de développement durable » paru dans la Revue de Nature & Progrès n°29) va s’efforcer de vous le démontrer…

Auteur:
Véronique Staffe
Numéro de revue:
33
Page:
42
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

L’utilisation directe du rayonnement solaire a évidemment toute sa place dans la panoplie des techniques qui permettent d’économiser l’énergie dans l’habitat. Un matériel très performant, fiable et au coût abordable, est aujourd’hui parfaitement adapté à nos latitudes. Mais à quoi peuvent donc servir ces étranges vitres noires qui apparaissent sur nos toitures ? Quelques explications…

Auteur:
Luc Delvaux
Numéro de revue:
31
Page:
51
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Indispensable dans nos maisons, la chaudière est aujourd’hui un “monstre” informatisé dont nous redoutons la panne. Est-ce une fatalité ? Non, dit Pierre Mehaignoul, un installateur namurois qui propose de “mettre le pied à l’étrier” à chacun de ses clients. Grâce à la transparence technologique revendiquée par une marque autrichienne, il oppose le circuit court de la chaudière à l’opacité – qui est trop souvent la norme – des services après-vente…

“J’ai cinquante-six ans, dit Pierre Mehaignoul, et je suis actif dans le secteur du chauffage depuis 1984. Mon formateur, à l’IFPME, était un maître-compagnon dont la devise était : “ce qui n’est pas donné est perdu !” Autrement dit, si l’information n’est pas transmise, elle se perd… Et cela concerne autant le savoir-faire, le savoir penser et le savoir gérer qu’une véritable intelligence de la main…”

Auteur:
Dominique Parizel et Hamadou Kandé
Numéro de revue:
129
Page:
54
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

En matière de bien-être, de consommation et d’écologie, tous les modes de chauffage se valent. Et à côté de la sempiternelle chaudière et des non moins traditionnels radiateurs, existent d’autres systèmes plus performants et bien meilleurs pour notre santé.

Auteur:
Christiane Hoornaert
Numéro de revue:
21
Page:
39
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

L’habitat léger apporte de nombreuses solutions originales, à condition bien sûr de bénéficier des précieux conseils qui permettent d’en éviter les pièges, c’est ce que nous vous indiquions dans la cadre de précédents articles… Mais où s’installer ?, demandions-nous aussi dans les pages de Valériane n°140 ? Nous apportons de nouveaux éclairages dans le cadre d’une conversation – par vidéoconférence, Covid-19 oblige – avec Thibault Céder, de l’Union des Villes et Communes, que nous avions déjà accueilli lors du salon Valériane 2019. Extraits.

 

 

 

Auteur:
Dominique Parizel et Hamadou Kandé
Numéro de revue:
144
Page:
58
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Voici plus de deux ans que j’ai commencé à vous faire part, dans votre revue préférée, de mes « expériences » en éco-bioconstruction : si on faisait un peu plus ample connaissance ?
D’accord, ce sera un peu à sens unique pour cette première, mais vous y verrez peut-être le prélude à un réel échange. N’hésitez donc pas à me faire part, si le cœur vous en dit, de vos expériences, de vos essais et même de vos erreurs en éco-bioconstruction. Je vous assure, cela m’intéresse…

Auteur:
Jean-Pierre Gillis
Numéro de revue:
59
Page:
44
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

De plus en plus, nos concitoyens prennent conscience de la nécessité d’agir pour le climat et d’adapter leurs logis en conséquence. Mais quel choix vont-ils faire face aux aides publiques qui sont aujourd’hui consenties ? Vont-ils chercher à maximiser les économies d’énergie ou vont-il plutôt privilégier la rentabilité financière ? Cette brève analyse vous convaincra sans doute qu’ils opteront majoritairement, hélas, pour la seconde solution…

Auteur:
Benoît Spies et Baptiste Buxant
Numéro de revue:
71
Page:
47
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Questions d’autoconstruction

Dans Valériane n°69, le groupe des autoconstructeurs de Nature & Progrès vous a livré son témoignage sur le bois dans la construction. Toujours dans le but de partager ses expériences avec vous, notre groupe de bénévoles revient vous parler de son vécu en matière d’autoconstruction, ses enjeux et ses limites. Il n’est pas question d’aborder ici les raisons qui poussent certains à se lancer dans une autoconstruction totale ou partielle : il y a certainement autant de motivations que d’autoconstructeurs. Nous tenterons seulement d’attirer l’attention sur diverses choses qu’il faut avoir à l’esprit avant de se lancer dans une pareille aventure, histoire d’éviter de fâcheuses surprises. Comme le dit si bien un adage africain : « celui qui est le premier dans la case te dira où se situe le lit ! »

Auteur:
Daniel Roensmaens
Numéro de revue:
70
Page:
51