fbpx

Petit élevage

Catégorie de l'article:
Titre de l'article:
Chapeau de l'article:

Rustique et frugale, madame la chèvre se laisse élever sans trop de frais ni de soucis. Mieux, en tondant, gratis, les herbes de votre enclos, et en produisant un lait supérieur à celui de la vache, elle sait même se rendre très utile. Reste à choisir la race qui vous plaît, et apprendre à la traire !

Auteur:
Roger Dinant
Numéro de revue:
15
Page:
40
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Élever soi-même ses propres poussins permet d’être davantage en communion avec la nature, d’éviter la propagation de maladies… Élever ses propres poussins est aussi et, peut-être surtout, une façon de se faire plaisir à soi-même !
Le présent article n’a donc d’autre ambition que de vous dire comment le bonheur peut éclore au fond de la basse-cour…

Auteur:
Francis Giot
Numéro de revue:
41
Page:
52
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Vous désirez démarrer un petit élevage de lapins, soit, mais vous voilà plongés dans un abîme de perplexité devant le grand nombre de races proposées à votre choix. Depuis sa domestication, le lapin de garenne a en effet subi de nombreuses mutations génétiques qui, fixées par l’intervention humaine, ont donné naissance à des souches qui elles mêmes soumises à des croisements et sélections multiples ont débouché sur l’obtention de nombreuses races aux caractères actuellement bien fixés. Voici pour vous aider à choisir.

Auteur:
Roger Dinant
Numéro de revue:
6
Page:
34
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

L’escargot est un mollusque gastéropode pulmoné qui dévore les feuilles des plantes cultivées, et dont les grandes espèces sont comestibles et peuvent être élevées. Il appartient à la famille des hélicidés et son élevage s’appelle donc l’héliciculture. Symbole des Namurois, cette sympathique petite bête à corne est très appréciée des gourmets et pratiquement indissociable de son beurre à l’ail.

Auteur:
Francis Giot
Numéro de revue:
34
Page:
46
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Olivier de Serres, gentleman-farmer avant la lettre, affirmait que son colombier pouvait, pour une bonne part, permettre au père de famille de « noblement nourrir sa famille et faire bonne chère à ses amis, sans mettre la main à la bourse ». Nous avons voulu savoir si une telle affirmation était toujours d’actualité…

Auteur:
Roger Dinant
Numéro de revue:
28
Page:
43
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Élever chez soi des poulets n’a rien d’impossible. Il suffit pour cela de respecter certaines règles et de posséder un simple coin de jardin. Plus tard, vous pourrez vous régaler de ces volailles dont le goût sera sans commune mesure avec la viande fadasse et trafiquée vendue généralement sous le nom de poulet.

Auteur:
Thierry Grégoire
Numéro de revue:
11
Page:
39
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

“Tu n’es qu’un détenteur d’abeilles” s’exclame le professionnel avec dédain pour critiquer celui qui se contente d’avoir des abeilles sans réaliser tous les travaux techniques du “savant” apiculteur. Détenteur d’abeilles : Fabrice de Bellefroid accepte d’être ainsi désigné et entend se démarquer de l’apiculture telle qu’elle se pratique aujourd’hui. Dans son tout nouvel ouvrage, Trois ruches dans mon jardin, il propose une autre approche, une autre manière de “détenir des abeilles”. En voici un extrait.
Même si les difficultés de l’abeille peuvent nous inciter à penser que l’unique objectif à suivre est de tout faire pour les maintenir en vie, nous pensons qu’il est souhaitable de continuer à viser aussi une production raisonnable de miel. Cela leur donne plus d’importance. Le miel a une valeur marchande, donc une valeur tout court dans un monde où la seule valeur de référence est l’argent. Quelle légitime fierté pour le détenteur d’abeilles s’il peut offrir un pot de miel de sa production quand il va souper chez des amis ! Le miel est un aliment qui accompagne l’humanité depuis ses débuts et qui doit continuer à l’accompagner, surtout le miel de qualité, comme le miel vierge obtenu par pressage de bâtisses naturelles.

Auteur:
Fabrice de Bellefroid – Photographies d’Alex Fontaine
Numéro de revue:
109
Page:
24
Catégorie de l'article:
Titre de l'article:
Chapeau de l'article:

A l’approche du printemps et de la fête de Pâques, symboles de renouveau et de résurrection, nous reviennent des images de poussins tous ronds, tous dorés pépiant joyeusement dans un pré tout vert et ensoleillé. Cette vision idyllique est pour le moins prématurée sous notre climat (Nord de la France et Belgique) sauf à donner un coup de pouce au processus naturel. Celui-ci est « programmé » pour assurer la pérennité de la race et se déclenche donc quand sont réunies les conditions nécessaires à son succès : une poule élevée en semi-liberté ne se mettra à couver que quand une ponte régulière lui assurera la matière première nécessaire et que les conditions climatiques lui permettront de supporter la longue immobilité requise par la couvaison puis assureront la chaleur indispensable aux premières semaines des poussins. Ce sera donc plutôt en
mai-juin qu’en mars que se manifesteront les envies de couvaison.

Auteur:
Roger Dinant
Numéro de revue:
4
Page:
33
Catégorie de l'article:
Titre de l'article:
Chapeau de l'article:

Comme jadis pastourage et labourage, jardinage et petit élevage sont de nos jours deux activités qui se complètent tout naturellement par des apports réciproques sur le double plan du nourrissage et du recyclage des déchets. L’exemple le plus simple de ces transferts : on balance les déchets de la cuisine dans l’enclos des poules et l’on récupère leurs déjections pour engraisser le potager. A un stade aussi rudimentaire le processus n’est pas vraiment idéal dans le cadre d’un Jardin nature – Jardin santé et le thème choisi pour le tout proche salon Valériane est l’occasion de quelques réflexions sur le sujet.

Auteur:
Roger Dinant
Numéro de revue:
7
Page:
26
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Qu’elle cacabe, caquette, carcaille, courcaille ou simplement margotte, la caille se signale par un cri bien particulier et un rassemblement de ces volatiles ne respectera jamais une minute de silence, d’où le verbe cailleter : bavarder comme une caillette, une femme frivole et bavarde. Comparaison injuste puisque le mâle chante plus haut et plus fort et que les hommes qui parlent beaucoup pour ne rien dire, ça existe …

Auteur:
Roger Dinant
Numéro de revue:
13
Page:
43
Catégorie de l'article:
Titre de l'article:
Chapeau de l'article:

Petite chronique du poulailler familial d’une gentlewoman campagnarde

La prochaine édition du Salon Valériane – les 5, 6 et 7 septembre prochains à Namur Expo – aura pour thème : « De la poule à l’œuf, de l’œuf à la poule » ! La disparition progressive de la basse-cour familiale fait peser de lourdes menaces sur nos volailles familières, alors qu’un petit élevage, mené en bio, peut apporter, à peu de frais, d’énormes satisfactions. Quelques tranches de la vie d’une authentique campagnarde devraient suffire à vous en convaincre…

Auteur:
Fabrice de Bellefroid
Numéro de revue:
71
Page:
26
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Il s’agit bien plus imposant de nos animaux de basse cour et quand le mâle fait la roue en hérissant tout son plumage et en redressant fièrement la tête, il a vraiment allure princière. Voici donc pour en savoir plus sur ce volatil jadis importé des « Indes » : le dindon.

Auteur:
Roger Dinant
Numéro de revue:
1
Page:
23
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Prolifique en diable, gourmand, les préjugés ne manquent pas pour condamner ce sympathique rongeur.
A tort, l’élevage du lapin chez un particulier est tout à fait possible et à peu de frais, à condition de freiner quelque peu les instincts multiplicateurs de votre nouveau protégé.

Auteur:

Roger Dinant
Numéro de revue:
5
Page:
29
Catégorie de l'article:
Titre de l'article:
Chapeau de l'article:

Tandis, que, isolé dans les lointaines Hébrides, le Soay se maintenait pareil à lui-même (voir notre revue n°2) l’un de ses cousins poursuivait sa propre évolution dans un environnement continental. C’est de ce mouton que nous allons parler aujourd’hui.

Auteur:
Roger Dinant
Numéro de revue:
3
Page:
29
Catégorie de l'article:
Titre de l'article:
Chapeau de l'article:

Vous ne l’ignorez pas : le thème de votre salon Valériane 2008 – les 5, 6 et 7 septembre prochains à Namur Expo – sera : « De la poule à l’œuf, de l’œuf à la poule » ! Dans ce cadre, nous accueillerons évidemment quelques braves poules bien dodues, bien réelles et bien caquetantes. Mais où les loger, vous direz-vous, ces gracieux volatiles, si ce n’est dans un poulailler spécialement conçu à cet effet. Et pourquoi concevoir un tel poulailler, si ce n’est pour vous donner à vous qui nous lisez – éleveurs en herbe – quelques judicieux conseils qui vous permettront ensuite d’aménager le vôtre ?…

Auteur:
Roger Dinant
Numéro de revue:
72
Page:
28