fbpx

Agriculteurs et consommateurs, éleveurs et riverains… sur la même longueur d’onde ?

Catégorie de l'article:
Titre de l'article: Agriculteurs et consommateurs, éleveurs et riverains… sur la même longueur d’onde ?
Chapeau de l'article:

“Le citoyen wallon veut manger du jambon wallon… mais bloque toute installation de porcherie !” Les éleveurs de porcs, mais aussi de volailles, sont inquiets. L’installation ou l’agrandissement des élevages devient périlleux : on ne compte plus le nombre de projets rencontrant l’opposition des citoyens lors des enquêtes publiques. Les petits élevages en qualité différenciée sont aussi concernés. Dans le cadre de son projet Echangeons sur notre agriculture, Nature & Progrès s’est penchée sur la question.

L’opposition aux projets d’élevage est avant tout d’ordre éthique

Deux types d’arguments sont utilisés par les riverains lors de conflits concernant l’installation ou l’agrandissement d’un élevage : les désagréments directs – odeurs, bruit, mouches, charroi, pollution… – et les considérations d’ordre éthique. Et ce sont, en réalité, ces dernières qui sont prépondérantes ! En effet, lorsque nous demandons aux citoyens quels critères favoriseraient leur acceptation d’un élevage voisin, les réponses sont, par ordre d’importance décroissante : une production labellisée – bio, plein air… -, un élevage de petite taille, une possibilité d’achat de produits à la ferme puis vient enfin “une attention particulière de l’éleveur à réduire les nuisances”.

Auteur: Sylvie La Spina
Numéro de revue: 117
Page: 28

Pin It on Pinterest