Pitch de « intensif »

Bernard, Gwenaël et Christian, trois agriculteurs bio wallons nous ouvrent les portes de leur ferme le temps d’une saison. Tous trois se passent totalement de pesticides chimiques de synthèse depuis des années et arrivent à de bons rendements grâce aux alternatives qu’ils mettent en place. Cette saison encore, ils vont devoir innover pour mener à bien leurs grandes cultures et braver les instabilités climatiques, les ravageurs, les maladies et les plantes indésirables. Malgré tous ces défis, aucun ne ferait marche arrière. Leur bonheur d’agriculteur, ils l’ont (re)trouvé dans la bio.

Les protagonistes

Bernard, Gwenaël et Christian sont trois agriculteurs bio wallons qui détonnent avec l’image souvent associée au bio, celle du « petit maraîcher » qui produit des légumes avec peu de mécanisation et les vend en direct aux consommateurs.

Christian

Jeune septentenaire de la région de Huy, Christian est un hyperactif passionné par son métier. Propriétaire de la ferme familiale à Antheit, il est aussi le chef de culture de celle du Val Notre Dame et gère au total près de 400 ha de grandes cultures en bio. Il produit des céréales, des pommes de terre, des lentilles, du colza, des pois… le tout complété par le maraichage de sa fille. Son défi aujourd’hui ? Arriver à lever le pied ?

Gwenaël

Gwenaël, c’est la force tranquille du documentaire. Pourtant, il en a sous le capot : 25 ha de cultures, 80 variétés de légumes, 40 équivalents temps-plein et 19 marchés. D’emblée, il nous balance ces chiffres et le ton est donné : c’est un visionnaire business man qui veut peser dans la production alimentaire bio ! Installé à Grez-Doiceau dans le Brabant-Wallon, il relève le défi complexe de produire beaucoup, tout en commercialisant en direct.

Bernard

Bernard est né dans une ferme bio à Dour. Son père était l’un des premiers de Wallonie à se convertir dans les années 70-80. Aujourd’hui, il a un troupeau de 175 vaches laitières rustiques et produit essentiellement du fourrage et des pommes de terre. L’objectif à long terme de Bernard, c’est l’autonomie de sa ferme : pouvoir se passer d’un maximum d’apports extérieurs afin de produire de l’alimentation saine et de qualité en toute indépendance

Matériel Promotionnel

Envie de faire la promotion du film ?
N’hésitez pas à télécharger les visuels et documents officiels en format numérique.

Contact Presse

Elsa Lefort

Chargée de communication et de marketing

Tél. : 081/32.30.53

Nos partenaires