fbpx

Ferme du Hayon : ce collectif qu’il eut fallu mettre au centre…

Catégorie de l'article:
Titre de l'article: Ferme du Hayon : ce collectif qu’il eut fallu mettre au centre…
Chapeau de l'article:

La Ferme du Hayon va célébrer ses vingt ans ! Celle qui voulait être une ferme collective a aujourd’hui beaucoup évolué – par la force des choses et des personnes – vers un habitat groupé où chacun cuiltive la terre de son côté, avec une dimension coopérative qui reste pourtant bien présente… Que s’est-il passé durant ces deux décennies ? Récit d’une tranche d’histoire de la bio wallonne avec Marc Van Overschelde…
“J’ai toujours eu envie d’une autre forme d’agriculture, même quand je travaillais encore sur la ferme de mes parents, à Méan, se souvient Marc Van Overschelde. L’agriculture familiale me semblait plus ou moins finie et je voulais une agriculture plus communautaire. J’ai donc créé la coopérative Fermière de Méan, en 1986, qui est un outil de distribution – transformation et commercialisation – ; nous achetions aux producteurs et nous revendions sur les marchés. En zone rurale, personne ne voulait encore s’aventurer dans la bio, mais ma rencontre avec les citadins sur le marché de Namur où j’écoulais le beurre de mes parents fut décisive dans le choix de mon agriculture. La rencontre du réseau européen de coopératives agricoles Longo Maï – voir https://www.prolongomaif.ch/ -, né en 1973 dans la foulée du mouvement de mai 68, m’a montré que ce dont je rêvais existait bel et bien. Avec des contacts belges de ce réseau, nous avons cherché à monter un projet collectif autour de l’agriculture. Bernard Convié et Mano Halain animaient notamment un kot Oxfam à Louvain-La-Neuve qui réfléchissait à la continuité de leurs projets, après les études… Avec Françoise Humblet, qui était alors ma compagne, nous avons voulu rassembler nos réseaux de connaissances afin de réfléchir ensemble à notre avenir agricole. Nous étions alors en juin 1996 et tout ce beau monde devait se retrouver à notre ferme, à Maffe…”

Auteur: Dominique Parizel
Numéro de revue: 125
Page: 24

Pin It on Pinterest