fbpx

Gérer l’eau au potager et dans la serre

Catégorie de l'article:
Titre de l'article: Gérer l’eau au potager et dans la serre
Chapeau de l'article:

L’eau est le principal constituant de la plante ; son approvisionnement suffisant et régulier doit donc être assuré. Au potager ou dans la serre, les conditions atmosphériques très différentes imposent un traitement tout aussi différent. Et les soins apportés au sol peuvent limiter grandement les apports complémentaires d’eau… Rappelons aussi que le meilleur arrosage est celui dont on peut se passer.
Au potager, le type de terre a une incidence majeure sur le comportement à adopter.
* Une terre argileuse retient l’eau et ne nécessite donc que peu d’arrosage en saison. Par contre, si le sol s’assèche, il devient difficile de le réhumidifier. Une succession de plusieurs arrosages légers devra donc être entreprise pour rétablir un bon taux d’humidité.
* Une terre sablonneuse, par contre, ne retenant pas l’eau, devra être améliorée par des apports de compost. Une année de jachère avec semis d’engrais vert – avec enfouissement à l’automne – et couverture du sol – faite de broyat ou autres matières biodégradables – l’hiver améliorera efficacement la capacité de rétention d’eau du sol.
* Un sol limoneux enfin, qui est doux au toucher et ne crisse pas au contact des outils, est sensible à la battance, c’est-à-dire la formation d’une croûte sous l’effet des pluies. Il nécessite soit un travail régulier pour constamment briser la croûte, soit la couverture du sol à l’aide d’un mulch ou d’engrais vert.
Quelque soit le type de sol, assurez sa couverture par la culture d’engrais verts ou par l’épandage de broyat ou autres matériaux biodégradables. Ceci garantira toujours une amélioration de la structure du sol et de sa capacité de rétention d’eau.

Auteur: Jacques Biston
Numéro de revue: 126
Page: 18

Pin It on Pinterest