fbpx

La Ferme de Targnon, à Anthisnes

Catégorie de l'article:
Titre de l'article: La Ferme de Targnon, à Anthisnes
Chapeau de l'article:

Labellisée Nature & Progrès depuis plus de vingt ans !

En effet, notre dernière visite chez Jacques Malmendier – nos fidèles lecteurs s’en souviendront – remonte au n°42 de votre revue Valériane, à l’été 2003 ! Seize ans plus tard, une petite “mise à jour” s’impose donc, dans ce petit coin paradisiaque niché tout au fond du Condroz liégeois. Jacques nous rappelle la naissance et l’évolution de la Ferme de Targnon…

Jacques et Alice nous accueillent dans leur village de Villers-aux-Tours, sur la commune d’Anthisnes, en plein cœur du Condroz liégeois. Leur activité, à la ferme de Targnon. est née en 1993 lorsque, travaillant tous deux à mi-temps, ils décidèrent de se lancer dans la production de légumes bio sur un demi-hectare. Quatre ans à peine après leur démarrage, ils demandent le label Nature & Progrès, tant ils sont animés par les valeurs que défend l’association. Leur projet, ils le veulent centré sur la vente directe, le circuit court, le contact et l’échange avec le consommateur local.

Année après année, l’activité bien sûr s’enrichit pour finalement occuper Jacques et Alice à temps plein ; ils entrevoient même la possibilité qu’elle soit plus importante encore mais s’y refusent, ne souhaitant pas engager de personnel. Ils reprennent une activité de confection de confitures, les confitures de Margo, initiées par une dame de Méan. La demande ne cesse de croître, si bien qu’aujourd’hui, Alice consacre trois jours par semaine à leur fabrication, soit environ… mille pots de confitures ! Au maraichage s’est ajoutée la production de plants de légumes vendus aux maraîchers et aux particuliers, et le magasin à la ferme proposant les plants, légumes et confitures… mais aussi des produits bio les plus locaux possibles. Plus récemment, Jacques a réduit de moitié l’activité de maraichage de manière à alléger un peu l’ensemble de travail de la ferme.

Auteur: Par Mathilde Roda
Numéro de revue: 138
Page: 27

Pin It on Pinterest