fbpx

Le moulin de Ferrières

Catégorie de l'article:
Titre de l'article: Le moulin de Ferrières
Chapeau de l'article:

Le retour des moulins à pierre
Le Moulin de Ferrières, à Lavoir, maintient notre filière de pains bio

Nous avions déjà visité le Moulin de Ferrières en 2003 – voir Valériane n°44 ! Nous y avions rencontré les meuniers, René et son fils Pierre Broset. Malheureusement, l’un et l’autre sont aujourd’hui disparus et le moulin sembla, un moment, en grand péril. Heureusement, l’histoire a bien tourné, et c’est ce que nous allons vous raconter en donnant aussi la parole à différents acteurs qui vous convaincront qu’un outil comme celui-là est absolument indispendable pour nous tous…

Situé entre Liège et Namur, dans le petit village de Lavoir – sur la commune de Héron -, au coeur du Parc Naturel Burdinale-Mehaigne, le Moulin de Ferrières est un site chargé d’histoire. Un premier moulin, qui se trouvait en amont de l’actuel, déjà mentionné dans les archives de l’Evêché en 904, fut détruit par une guerre en 1430. Un nouveau moulin fut reconstruit et conserva sa fonction de meunerie, de manière ininterrompue, jusqu’à nos jours. La roue à aubes originale – recevant l’eau de la Fosseroule, par le haut – cassa son axe lors d’une inondation, en 1947. Elle fut remplacée… par un vieux moteur diesel ! La roue métallique du moulin de Gelbressée se substitua à l’ancienne en 1982.

De nombreux meuniers se sont succédés au fil des ans. En 1956, le moulin est racheté par monsieur et madame Broset qui relancent le moulin, à partir de 1976, et y intègrent leur fils Pierre, dépositaire d’un savoir-faire familial. L’activité de mouture est complétée par bien d’autres : vente d’aliments pour le bétail, élevage de porcs, production de fruits… S’ouvriront aussi, sur place, une petite boulangerie et un magasin de produits de terroir. Ces différentes activités seront toutes abandonnées petit à petit. En octobre 2014, malheureusement, Pierre Broset décède. Et l’activité du moulin meurt avec lui…

Auteur: Jürg Schuppisser et Christine Piron
Numéro de revue: 119
Page: 24

Pin It on Pinterest