fbpx

Les Portes ouvertes de Nature & Progrès Saison 2017

Titre de l'article: Les Portes ouvertes de Nature & Progrès Saison 2017
Chapeau de l'article:

Et c’est reparti ! Une nouvelle saison de Portes ouvertes vous attend… De mai à octobre, les membres de notre association ouvrent les portes de leur maison et de leur jardin mais aussi de leurs fermes. Un peu partout, en Wallonie et à Bruxelles, ils nous font découvrir, le temps d’une journée ou d’un week-end, de jolis coins de vie et de nature, des maisons auto-construites ou rénovées avec des techniques et des matériaux sains et naturels, des fermes dont le projet illustre parfaitement l’agriculture que nous défendons. N’hésitez donc pas à venir à la rencontre de ces membres de Nature & Progrès qui vous dévoilent leurs espaces de vie et de travail…

Rencontres et découvertes seront au rendez-vous tout au long de la saison mais, au-delà de la simple excursion, nous vous invitons surtout à plonger au cœur de modes de vie respectueux de l’homme et de l’environnement. Plus encore : nous avons souhaité vous inviter, cette année, à jeter un regard plus attentif encore à la question des pesticides. Ce dossier a donc pour but de vous mettre l’eau à la bouche, bien sûr, mais surtout de focaliser votre attention sur cette grave question de société, à travers une petite sélection d'”ouvreurs” que nous avons rencontrés.

Pesticides : des alternatives existent !

L’agriculture du XXe siècle s’est développée sur un modèle globalement axé sur la productivité des cultures et sur l’intensification des techniques. Des variétés végétales de plus en plus performantes ont été mises au point, pourtant d’autant plus fragiles et sensibles aux maladies qu’elles permettaient d’atteindre de hauts rendements, tandis qu’on les arrosait d’engrais azotés chimiques. Il fallait donc trouver des moyens pour les protéger, dont l’utilisation soit aisée et peu coûteuse… Et la solution a été trouvée dans l’utilisation massive de produits – herbicides, fongicides et insecticides – de synthèse. Actuellement, on parle de “dépendance de l’agriculture aux pesticides” tant ces produits sont devenus “incontournables” pour protéger nos cultures et jardins. Du moins, c’est encore ce que certains pensent…
C’est pour cela que cette année, Nature & Progrès se lance dans une vaste campagne visant à promouvoir le développement d’alternatives aux pesticides chimiques. Soutenez nos actions en vous inscrivant au projet « Vers une Wallonie sans pesticides… Nous y croyons ! » et venez découvrir de nombreuses alternatives aux pesticides lors de nos portes-ouvertes. Nos jardiniers vous reçoivent chez eux pour échanger, en toute convivialité, et vous montrer leurs moyens de lutte, naturels, contre les indésirables au jardin.

Auteur: Laurence Marcq, Dominique Parizel et Ruth Djoumessi
Numéro de revue: 125

Pin It on Pinterest