fbpx

L’hiver au potager

Catégorie de l'article:
Titre de l'article: L’hiver au potager
Chapeau de l'article:

L’hiver est proche et les premières gelées sont à craindre ! Il est donc temps d’envisager les mesures de protection adéquates, tant de nos légumes que de notre terre… C’est également le début des plantations et des tailles des arbres fruitiers.

Plusieurs possibilités s’offrent à nous pour aider nos légumes d’hiver à passer cette période particulièrement délicate. Tout laisser en pleine terre est, personnellement, ma solution préférée mais elle demande un travail de protection important qui doit être fait avant l’arrivée des premières gelées. Cette protection peut se faire par un généreux épandage du mulch, fait de feuilles mortes, de fanes de légumes, de broyat de taille, ou de paille de préférence brisée. Les légumes les plus à risque comme les chicorées frisées, les scaroles et les céleris seront recouverts, en plus, d’un voile d’hivernage posé sur arceaux, durant les nuits descendant sous les moins 2°C. Cette méthode fonctionne très bien grâce aux hivers doux que nous connaissons actuellement mais, en cas de fortes gelées, une protection supplémentaire faite de voilages ou d’autres dispositifs risque bien d’être insuffisant. C’est un risque à prendre ; à chacun son choix.

En hiver, le grand ennemi du potager est le mulot qui apprécie sa terre meuble, recouverte d’un généreux manteau isolant et riche de ses racines préférées. Pour éviter sa présence, je plante des piquets en fer – des ronds à béton de douze millimètres – sur lesquels je retourne des bouteilles en plastique, type d’eau ou de lait. Le bruit des goulots des bouteilles heurtant la tige métallique se répercute dans le sol, ce qui éloigne les mulots et autres campagnols…

Auteur: Par Jacques Biston
Numéro de revue: 140
Page: 14

Pin It on Pinterest