fbpx

Moutarde noire, pulmonaire, criste-marine

Catégorie de l'article:
Titre de l'article: Moutarde noire, pulmonaire, criste-marine
Chapeau de l'article:

1. La moutarde noire (Brassica nigra)
Une « bonne mauvaise herbe »

La moutarde noire se rencontre couramment comme adventice dans les jardins, les champs, les terres remuées et les décombres. Elle se reconnaît de loin à ses fleurs jaune vif groupées en boules colorées au sommet des tiges.

2. La pulmonaire (Pulmonaria officinalis)
Des feuilles comme des poumons

Les feuilles de la pulmonaire sont couvertes de taches claires que la médecine des signatures assimilait aux alvéoles des poumons, attribuant ainsi à la plante la vertu de soigner les problèmes des bronches et du système respiratoire en général. Elles sont, en effet, riches en mucilage, une substance adoucissante qui atténue les inflammations et favorise l’expectoration.

3. La criste-marine (Crithmum maritimum)
Une carotte marine

Les rochers continuellement soumis aux embruns qui surplombent la mer semblent être un milieu bien hostile. C’est lui pourtant qu’affectionne la criste-marine, une petite Ombellifère aux feuilles épaisses. On s’aperçoit en les goûtant que la plante est une cousine de la carotte : leur saveur aromatique ne peut tromper, même si un goût salé prononcé la masque partiellement.

4. L’argousier (Hippophaë rhamnoides)
Des montagnes à la mer

L’argousier présente une distribution géographique particulière. Il pousse en abondance le long des torrents irréguliers des Alpes du sud et sur les versants arides du Valais, se retrouve dans la plaine du Rhin et abonde le long des côtes de la Manche et de la Mer du Nord.

 

Auteur: François Couplan
Numéro de revue: 97
Page: 34

Pin It on Pinterest