fbpx

Prendre son producteur par la main… et l’emmener à une rencontre en ferme !

Catégorie de l'article:
Titre de l'article: Prendre son producteur par la main… et l’emmener à une rencontre en ferme !
Chapeau de l'article:

“Vers une Wallonie sans pesticides, nous y croyons !”

Le troisième volet de la campagne “Vers une Wallonie sans pesticides, nous y croyons !” débute, en ce printemps 2019, sur le thème des céréales. Après l’appel du 21 février, voici une autre manière de vous impliquer dans notre campagne et – pourquoi pas ? – d’y impliquer ceux qui produisent près de chez vous. La campagne est née de la volonté de Nature & Progrès de répondre aux préoccupations des citoyens pour un environnement exempt de polluants chimiques. Mais maintenant, c’est à vous de jouer et d’en parler à vos producteurs locaux…

Cette année, dix rencontres en ferme vont avoir lieu sur le thème des alternatives aux pesticides en céréales. Leur but est de conscientiser les producteurs et les citoyens quant aux alternatives qui existent et aux moyens de produire des denrées alimentaires sans l’ajout de pesticides chimique de synthèse. C’est aussi l’occasion d’un moment d’échange convivial qui suscitera certainement la réflexion.

Aujourd’hui, la production céréalière wallonne occupe une place majeure puisqu’elle couvre plus de 25% de la surface agricole utile (SAU) régionale, avec 193.105 hectares en 2014. Sur les 12.894 exploitations agricoles wallonnes, 8.242 – soit 64% – produisaient des céréales (Statbel 2014). La récente étude Scénarios pour une agriculture moins dépendante des intrants et des pesticides en Wallonie, réalisée par Philippe Baret et Clémentine Antier de l’UC Louvain – Earth & Life Institut, met en avant le fait que les effets toxiques sur l’environnement sont principalement dus aux produits phytopharmaceutiques. L’utilisation de ces produits, pour les cultures céréalières, est estimée entre 435 et 480 tonnes de substances actives par an (Comité Régional Phyto 2015). En 2013, les céréales représentaient ainsi 40% de l’utilisation de substances actives par l’agriculture wallonne.

Auteur: Par Frédérique Hellin
Numéro de revue: 137
Page: 33

Pin It on Pinterest