fbpx

Prévenir et combattre le mildiou

Catégorie de l'article:
Titre de l'article: Prévenir et combattre le mildiou
Chapeau de l'article:

Ce joli mot ne vient pas du provençal, mais de l’anglais. Il recouvre un ensemble de maladies cryptogamiques qui, si elles ne les détruisent pas, affectent gravement la qualité de nos récoltes. Aussi vaut-il mieux suivre d’emblée le bon précepte bio : prévenir plutôt que guérir…

Le mildiou peut attaquer de nombreuses plantes du jardin. Ainsi retrouve-t-on sur le chou le champignon Peronospora Brassicae, sur l’épinard, Peronospora spinaciae, sur le fraisier, Phytophtora cactorum, sur les laitue, Bremia lactucae, sur les oignons, Peronospora destructor, sur la pomme de terre et la tomate, Phytophtora infestans, sur la vigne, Plasmopara viticola… Chaque plante est attaquée par une espèce de champignon qui lui est propre à l’exception de la pomme de terre et de la tomate pouvant toutes deux être attaquées par le même champignon.

Auteur: Philippe Delwiche
Numéro de revue: 102
Page: 22

Pin It on Pinterest