fbpx

Protéger nos terres agricoles en créant des zones nourricières protégées

Catégorie de l'article:
Titre de l'article: Protéger nos terres agricoles en créant des zones nourricières protégées
Chapeau de l'article:

Depuis le printemps 2015, le projet Echangeons sur notre agriculture se penche sur la brûlante problématique de l’accès à la terre. Colloque et consultations citoyennes ont permis de dégager des pistes à différents niveaux comme, par exemple, une gestion centralisée des terres agricoles publiques ou une réforme du bail à ferme. Au-delà de la gestion des terres et de leur répartition, il paraît urgent d’endiguer le phénomène irréversible d’artificialisation des terres. Dans cette optique, la création de zones nourricières protégées constitue une perspective intéressante…

Près de deux mille hectares de terres sont construits chaque année ! Plus de 10 % des terres utilisées pour l’agriculture sont susceptibles d’urbanisation ! Ces chiffres sont alarmants d’autant que le phénomène est irréversible : on ne mettra plus jamais de blé là où on a coulé du béton. Par ailleurs, des terres affectées à l’agriculture sont parfois utilisées pour des activités de loisirs – jardins, chevaux… – ou pour la production non alimentaire comme, par exemple… les sapins de Noël ! Comment assurer, pour les années à venir, la sauvegarde de terres à destination nourricière afin de maintenir la souveraineté alimentaire de la Wallonie ?

Certains pays ont pris des mesures spécifiques d’aménagement du territoire pour protéger les terres agricoles : les Surfaces d’Assolements (SDA) en Suisse et les Zones Agricoles Protégées (ZAP) en France. Les SDA ont pour principale vocation de préserver la capacité d’auto-approvisionnement alimentaire de la Suisse en cas de crise. En France, les ZAP ont pour objectif de sécuriser, à long terme, la vocation agricole des terres, dans des zones périurbaines principalement, et ainsi de préserver l’identité territoriale de ces zones à forte pression immobilière. S’il est difficile de transposer une mesure d’aménagement du territoire d’un pays à un autre, tant les contextes géographiques et socio-économiques sont différents, les initiatives de pays voisins peuvent être sources d’inspiration pour la protection des terres agricoles en Wallonie.

Auteur: Benoit Delpeuch et Sylvie La Spina
Numéro de revue: 124
Page: 29

Pin It on Pinterest