fbpx

Quelques aspects des journées “semences” des 22 et 23 juin, à la Ferme du Hayon

Catégorie de l'article:
Titre de l'article: Quelques aspects des journées “semences” des 22 et 23 juin, à la Ferme du Hayon
Chapeau de l'article:

L’ambiance fut formidable, chaleureuse, bienveillante, dans le cadre idyllique de la Ferme du Hayon, à Sommethonne. Le – très ! – beau temps, il est vrai, fut tout le temps de la partie, l’abbaye d’Orval et sa merveilleuse bière n’étant jamais – et depuis pas mal de temps déjà ! – qu’à quelques jets de pierre de là… Bref, tout le monde fut, semble-t-il, très heureux ; les principaux acteurs de la semence – près de deux cents personnes, quand même – ont pu, tout à loisir, échanger, rigoler et même peler les oeufs qu’ils avaient à peler… Ce qui n’empêcha le travail de se faire, rassurez-vous…

Le Réseau Meuse-Rhin-Moselle pour la promotion des semences paysannes et citoyennes fut officiellement porté sur les fonds baptismaux. Le bébé va bien, merci pour lui. Que tous ceux qui sont déjà actifs dans le domaine soient rassurés : ce n’est pas un nouveau pow-wow destiné à remplacer les organisations existantes mais, bien plus, un outil pour mutualiser les moyens dont disposent les acteurs, associatifs at autres, qui travaillent déjà dans le domaine…

Le réseau européen Let’s Liberate Diversity eut également l’occasion de se réunir, et les journées étaient, par ailleurs, placées sous les auspices du Programme européen CERERE, programme dont l’objectif est de faciliter les échanges d’informations entre les acteurs investis dans le renouveau de la biodiversité cultivée des céréales. Cinq ateliers travaillèrent simultément, en permanence ; de nombreux éclairages intéressants furent apportés et de nombreux échanges se développèrent en toute liberté… Marc Van Overschelde fit maintes fois visiter ses essais de céréales à des hôtes qui lui prodiguèrent, à n’en point douter, maints conseils autorisés… Bref, cela avance : de nombreuses questions nouvelles se posent à présent, de nouveaux projets et de nouveaux chantiers s’ébauchent. Les idées germent, elles aussi, innombrables…

Cependant, il est encore trop tôt pour revenir en détail sur tout ce qui s’est dit dans le cadre de ces belles journées. Les acteurs du réseau se revoient au mois de septembre afin de tirer les principaux enseignements de ce flot abondant de discussions et de paroles. Nous serons évidemment très attentifs à leurs conclusions, dans un prochain numéro de Valériane… Voici, en attendant, quelques instantanés de moments ensoleillés qui seront probablement appelés à “faire date”…

Auteur: Benoît Roos
Numéro de revue: 127
Page: 18

Pin It on Pinterest