fbpx

Sans lieux spécifiques, une Terre pérenne n’est pas possible…

Catégorie de l'article:
Titre de l'article: Sans lieux spécifiques, une Terre pérenne n’est pas possible…
Chapeau de l'article:

Poursuivons ce voyage entamé dans les précédents Valériane : le réveil avait sonné dans la revue n°135, puis nous avions découvert ensuite ce qu’était réellement l’économie actuelle – une économie-dette en faillite – et comment passer à une économie vivante créée par les citoyens pour les citoyens. Cette économie nouvelle se base sur une trame manifestée par des lieux, et leurs vibrations particulières, ainsi que toutes les formes de vie qui les habitent. En route donc pour une promenade bucolique…

Nous habitons la planète. Notre condition de terriennes et terriens nous lie à des lieux. Pour que “Terre en Paix” soit plus qu’une belle philosophie “blablatique”, certains lieux pionniers inspirants se sont révélés à nous pour se manifester et se matérialiser. Ils ont montré leurs capacités de soutenir les étapes de transformations indispensables pour recontacter notre essence, rouvrir et développer tous nos sens, agir et créer nos emplois en étant en lien avec nos potentiels.

Métamorphose pour permettre à toutes celles et ceux qui désirent participer à la pérennité de la vie sur terre de se mettre en phase avec des vibrations vivantes redonnant la place à l’état initial de “Santé” qu’est l’équilibre de cette planète et de tous ses habitants. Eh oui ! Malgré tous les déséquilibres existants, cela est possible ! Métamorphose pour permettre de quitter les énergies délétères qui nous engluent, les velléités de réaction vis-à-vis des systèmes actuels, ainsi que leurs trop nombreux défauts, et de quitter également la volonté relativement généralisée de changer le monde par l’extérieur. Métamorphose pour créer la trame de nos façons d’agir pour une planète Terre pérenne – certains diraient créer nos jobs – dans une relation équilibrée à toutes les formes de vie. Une région particulière nous a attirée vers elle malgré certaines de nos réticences, le plateau de Herve…

Auteur: Par les quatre de “S’HABITER…”
Numéro de revue: 138
Page: 48

Pin It on Pinterest