fbpx

Dossiers

Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Comment allons-nous assurer notre sécurité alimentaire au XXIe siècle ? Peut-on vraiment répondre sans frémir à cette question, alors même que le nombre d’êtres humains qui souffrent de la faim vient de repartir spectaculairement à la hausse. Ils sont aujourd’hui 963 millions de par le monde, soit 40 millions de plus qu’en 2007 (1). Car le coût des denrées alimentaires a dramatiquement explosé, au printemps passé, avec des conséquences tragiques, essentiellement pour les pays du Sud dont les populations sont tout simplement dans l’incapacité totale d’acheter de quoi se nourrir…

Auteur: Norbert Buysse et Dominique Parizel
Numéro de revue: 76
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Les élections de mai prochain seront cruciales, et notamment en matière d’énergie. Aux termes de la loi de 2003, notre pays doit sortir complètement du nucléaire pour la fin de l’année 2025. Mais les premières centrales devront déjà fermer leurs portes dans le courant de la prochaine législature : Doel 3 en octobre 2022, et Tihange 2 en février 2023 ! Il nous reste moins de quatre ans pour tout préparer. Gageons donc que les partisans du statu quo nucléaire ne vont pas désarmer dans la campagne électorale qui commence. Quels arguments devons-nous leur opposer ? Nous vous livrons l’avis de deux spécialistes en la matière : éclairages croisés qui éliminent au maximum les zones d’ombres.

Auteur: Propos recueillis par Dominique Parizel
Numéro de revue: 136
Catégorie de l'article:
Chapeau de l'article:

Vous le savez, nous vous l’avons souvent rappelé : notre association a quarante ans, cette année. Un tel anniversaire, c’est évidemment l’occasion de regarder dans le rétroviseur, de faire le point sur nous-mêmes. Que nous le voulions ou non… C’est surtout un moment charnière qui impose de voir où nous sommes et où nous allons dans un monde qui change plus vite que nous le voudrions. Alors, plutôt que de célébrer encore une fois l’événement, en anciens combattants d’une cause que, bien sûr, nous avons gagnée – sans quoi, nous ne serions sans doute plus là pour en parler -, nous avons préféré – en leur soumettant une batterie de questions identiques – donner la parole à des proches qui nous sont chers. Assez proches pour que leurs regards restent lucides et sincères, pas trop proches toutefois pour qu’ils ne s’embuent pas des aléas du quotidien. Tous ensemble, nous partageons un même cheminement à travers les arcanes de la bio. Mais les histoires individuelles sont forcément uniques, les points de vue et les accents souvent divergent. Peut-être une vérité quelque peu différente s’exprimera-t-elle ainsi dans la confrontation des sensibilités et dans l’écho inattendu qu’elle fera naître en nous ?
—-
Les questions :
A. Quarante ans de Nature & Progrès, quarante ans de bio. Quelle est la principale réussite qu’il faut, à ton avis, retenir ? Quelle est la chose à laquelle nous devrions être plus attentifs, si c’était à refaire ?
B. Comment, d’une manière générale, évolue, à tes yeux, la qualité de l’alimentation ? A quoi faut-il aujourd’hui sensibiliser prioritairement le public ? A quoi faut-il sensibiliser spécialement les agriculteurs ?
C. Sauverons-nous le monde agricole ? Qu’est-ce qui, à ton avis, va caractériser son évolution dans les années à venir ?
D. Sur quoi Nature & Progrès doit-il axer principalement son action dans les années à venir ?

Auteur: Dominique Parizel
Numéro de revue: 122
Catégorie de l'article:
Titre de l'article: Abattage à domicile
Chapeau de l'article:

Une certaine vision de l’économie rurale et de l’« autarcie » – voir en page 56 – suppose que le petit éleveur non-professionnel puisse élever à sa guise – et, par conséquent, abattre – veau, vache, cochon, couvée… Les animaux, en somme, qui lui fourniront sa consommation personnelle. Si, pour les deux premiers, l’affaire semble entendue – on n’échappe plus à l’abattoir ! – , un certain flou artistique semble subsister, dans bien des esprits, en ce qui concerne les deux derniers.

A une époque où règne l’obligation de la « traçabilité » et, surtout, l’obsession sanitaire, n’est-on pas en train de fermer la porte à une large une auto-production, salutaire pour bien des petits budgets ? Le « tout-à-l’économique » n’impose-t-il pas, envers et contre tout, l’obligation de produire la viande industriellement ? On le verra, faire soi-même, un cochon n’a rien d’une sinécure. Quant aux volailles, l’épisode abracadabrant de la grippe aviaire qui n’a pas eu lieu, n’est-il pas en train de sonner le glas des petites basse-cours dans nos jardins ? L’avenir nous le dira. Mais il vaut peut-être mieux s’en préoccuper dès maintenant…

Auteur: Par Francis Giot
Numéro de revue: 60
Catégorie de l'article:
Titre de l'article: Abeilles en danger !
Chapeau de l'article:

Qu’est-ce qu’un miel bio ?

Comme pour toute autre denrée alimentaire, la production de miel biologique est sévèrement régis par un règlement européen. Mais vu la raréfaction dans nos régions des zones fleuries sans polluants, on peut affirmer sans courir de gros risques qu’il est pratiquement impossible de produire du miel bio en Wallonie !

Auteur: Par Valérie Liénard
Numéro de revue: 42

Pin It on Pinterest